L’élève David Warren Mouloungui assassiné à cause de son propre téléphone

Les assassins de l’élève David Warren Mouloungui, 18 ans, en classe de terminale au Lycée Paul Indjendje Gondjout à Libreville, rattrapés par la police ont avoué avoir poignardé à multiple reprises le jeune élève à la sortie du lycée juste parce qu’ils voulaient voler son téléphone.

« Il s’est défendu et je l’ai enfoncé le couteau plusieurs fois », a avoué un de meurtriers depuis un commissariat de police.


La mort de cet élève a remis au goût du jour l’insécurité dans et aux alentours des établissements scolaires.

Choqué, le ministère de l’Education nationale a interdit toute activité pédagogique dans les établissements scolaires publics et privés durant la semaine des vacances de pâques qui ont démarrées vendredi.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.