PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Législatives au Gabon : des opposants gabonais de France boudent un scrutin sans alternance en vue

Législatives au Gabon : des opposants gabonais de France boudent un scrutin sans alternance en vue

Une vue partielle des activistes du Trocadero @ Gabonactu.com

Paris, 1er octobre (Gabonactu.com) – Les gabonais de France, très hostiles au pouvoir de Libreville, ont effectué une marche samedi 29 septembre 2018 au Trocadero à Paris en France contre les élections législatives sans alternance en vue, a constaté un journaliste de Gabonactu.com.

 

A quelques jours du scrutin, les manifestants ont dénoncé un scrutin sans enjeu et dont l’unique objectif est de conforter le pouvoir en place. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, les manifestants du Trocadero ont estimé que les opposants qui ont accepté de participer à ces scrutins seront victimes de « vol des voix », « de bourrage des urnes au profit du PDG ». Ils ont brandit une large banderole sur lequel on pouvait lire : « Ali Bongo n’est pas un démocrate ».


 

« Si le PDG a triché à la présidentielle de 2016, c’est évident qu’il va aussi tricher aux législatives du 6 octobre prochain », nous a confié l’activiste, Geoffroy Leyediangoye-Letedi.

 

« Nous voulons construire un Gabon loin de la fraude électorale. La souveraineté d’un Etat c’est aussi le respect des règles démocratiques. Ali Bongo n’acceptera jamais une cohabitation inédite à l’issue des élections législatives et locales. Et nous disons donc non à cette parodie d’élections », a lancé l’un des leaders du Mouvement la Voix de Mapanes à Paris, Papin Sika avec un haut-parleur pour que sa voix arrive plus loin au-delà du Trocadero.

 

Selon Papin Sika, les élections du 6 octobre prochain ne vont pas attirer les jeunes gabonais démotivés par une scène politique figée.

 

Reste à savoir si les « vuvuzelas » du Trocadero auront suffisamment d’impact sur ces scrutins. Les gabonais de l’étranger ne participent pas aux élections législatives et locaux. L’unique scrutin ouvert aux gabonais de l’étranger c’est l’élection présidentielle.

 

La première manche des premières élections législatives depuis la victoire électorale du président gabonais, Ali Bongo Ondimba en 2016 auront lieu le 6 octobre prochain sur toute l’étendue du territoire national.

 

Ce vote devait aboutir à l’élection de 143 députés au lieu de 120 comme par le passé. Une réforme constitutionnelle a permis cette augmentation. La même reforme a réduit le nombre de sénateurs de 102 à 52.

Lazard Moukoubidi

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort