PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le ministre de l’Intérieur menace de “fouetter” les pasteurs “rebelles”

Le ministre de l’Intérieur menace de “fouetter” les pasteurs “rebelles”

 Lambert Noël Matha en août 2017 © archives Gabonactu.com

Le ministre gabonais de l’Intérieur, Lambert Noël Matha a lâché samedi à Libreville une menace subtile mais très sérieuse contre les leaders des églises charismatiques, pentecôtistes et évangéliques qui ont décidé d’ouvrir leurs lieux de cultes dès ce dimanche 27 septembre contre la volonté du gouvernement.

« Le 12 septembre 2020, un groupe de leaders religieux pourtant partie prenante de la Commission Interministérielle a projeté de reprendre unilatéralement leurs activités le 27 septembre prochain; toutes choses qui sonnent dans l’opinion comme un défi à l’autorité publique », a notamment déclaré le ministre. telegram mobil onay


Selon une source sécuritaire, ce message de Lambert Noël Matha fait foi de mise en garde sinon de sommation. Si les pasteurs concernés ne reculent pas « ils risquent gros car force doit rester et restera à la loi », a précisé la source.

Les pasteurs ont décidé de braver l’interdiction du gouvernement d’ouvrir les lieux de culte parce qu’ils estiment que l’exécutif fait la sourde oreille et tourne autour du pot sur la question.

Depuis mars, les lieux de culte, les bars et les motels sont interdits d’ouvrir par mesure de précaution contre la pandémie du Covid-19. Les hommes de Dieu crient à l’injustice car, selon eux, les marchés à ce jour ouverts ne sont pas plus sécurisés que leurs chapelles.

« Le Gouvernement de la République, conscient de sa mission régalienne de protection et de sécurité de tous et de chaque habitant sur son territoire ne se départira pas de cette mission et reste prudent », a notamment déclaré le ministre Matha durant une conférence de presse conjointe avec son collègue de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong.

Le Docteur Guy Patrick Obiang Ndong a rappelé que six mois après, la tendance des contaminations est toujours à la baisse.

« La plupart des personnes atteintes par le COVID-19 est guérie, nous enregistrons un taux de guérison de 90,9%. Cette tendance baissière est observée dans toutes les provinces du Gabon », a noté le ministre de la Santé qui soutient qu’il préfère la prudence à la précipitation.

Selon les statistiques officielles, en 6 mois de lutte, le Gabon a effectué 163 264 tests. 8 728 cas confirmés dont 54 décès.

Camille Boussoughou

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

1 Comment

  1. Jean jacques

    C’est mieux envoyer les militaires prendre tous ses hors la loi.les bandits.ils pensent que le corona ne peut pas les tuer a cause de leur foi.

    Reply

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort