Le marché commun de la CEEAC sera développé par le Rwanda

Paul Kagame, président du Rwanda © Réussir business

Le développement du futur marché commun des 11 Etats membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) a été confié à un rwandais alors que la toute nouvelle commission de la CEEAC sera présidée par un angolais, selon une source qui a eu accès aux conclusions du sommet des chefs de la CEEAC tenu ce jeudi par visioconférence sous la présidence du chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba.

Ce poste est le plus important confié au Rwanda depuis son retour au sein de la CEEC en août 2016. Le candidat de Kigali a été préféré sur beaucoup d’autres postulants. Le Rwanda est déjà en première ligne dans le développement du marché africain à travers la ZLCAF (Zone de libre-échange continentale).
Avec une superficie de 6 640 600 Km², le marché commun de la CEEAC est adossé sur un total de 130 millions de consommateurs.
Selon le même expert, le développement des infrastructures dans la CEEAC a été confié à un camerounais. Le Tchad patronnera la commission paix et sécurité alors que la République démocratique du Congo (RDC) s’occupera des questions liées au genre.
Le Gabon qui abrite le siège de la CEEAC ne dirigera aucune commission clef.
Les conclusions du sommet ne sont pas encore rendues public.


Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.