PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Le Gabon veut contribuer à la protection de 30 % de la planète d’ici 2030

Le Gabon veut contribuer à la protection de 30 % de la planète d’ici 2030

La conférence sur l’environnement a eu lieu en visioconférence   ©  Com MEPCODDPAT

Le ministre  de  l’Environnement, chargé du Plan Climat, des Objectifs de Développement Durable et du Plan d’Affectation des terres, Pr  Lee White, a participé par  visioconférence , à une conférence internationale portant sur « l’urgence de protéger 30 % de la planète d’ici 2030 ».

Selon un communiqué officiel, l’événement a été organisé le 22 avril par les Gouvernements du Costa Rica et de la France, en leur qualité de co-présidents de la Coalition pour une Haute Ambition pour la Nature et l’Homme. Y ont participé également, les  représentants des Parties à la Convention sur la diversité Biologique et d’experts scientifiques, indique-t-on.


La réunion a été l’occasion de « promouvoir l’ambition des pays favorables à l’adoption d’un cadre mondial post 2020 sur la biodiversité à la hauteur des enjeux actuels de la planète afin de lutter contre les changements climatiques et préserver la biodiversité. C’est dans ce cadre que l’objectif de préserver 30% des Terres et 30% des Océans à l’horizon 2030 a été présenté comme une solution atteignable, vitale et durable pour la planète ».

Dans le contexte de la pandémie du Covid-19 qui trouve son origine dans les interactions sans cesse grandissantes et « contre nature entre différentes espèces d’animaux sauvages, arrachées à leur habitat naturel et entassées dans un marché de viande », le ministre Lee White a réitéré l’engagement et le leadership du Gabon à préserver son territoire tout en se développant:

« Notre pays a donc lancé un appel à la communauté internationale afin d’unir nos forces et agir ensemble pour une planète meilleure, une planète sans pandémies », a-t-il déclaré.

Le Gabon s’est fortement investi dans la protection des écosystèmes marin et terrestre avec notamment la création de 9 parcs marins, 11 réserves aquatiques et 13 parcs nationaux. Aujourd’hui, 28 % des divers écosystèmes marins du Gabon sont consacrés à la conservation et 21% de nos écosystèmes terrestres sont protégés.

Source: Com MEPCODDPAT

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort