La SEEG annonce la fin des travaux de réparation de la conduite d’eau brisée entre Ntoum et Libreville

La Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG), a annoncé lundi dans un communiqué la fin des travaux de réparation de la conduite d’eau de très grande capacité brisée entre Ntoum et Libreville suite à un éboulement qui a de facto provoqué une pénurie d’eau dans plusieurs quartiers de Libreville et ses environs.

« Le rétablissement total de la desserte en eau potable, tel qu’avant l’incident, des zones Nord et Centre du Grand Libreville, impactées par cette avarie, est effectif depuis le vendredi 14 janvier 2022 », annonce la SEEG.


Le mercredi 29 décembre 2021 dernier, une pluie diluvienne avait provoqué un éboulement et entrainé la rupture de cette conduite qui alimente plusieurs quartiers de la capitale gabonaise et ses environs. La SEEG a commis sur le chantier plusieurs experts et techniciens dont l’intervention a duré quasiment 2 semaines.

L’eau consommée à Libreville, ville côtière, est prélevée dans la zone de Ntoum à environ 40 km.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.