La longue grève des enseignants agacent aussi les élèves de Mouila et Tchibanga

Les élèves des lycées de Mouila (Ngounié) et de Tchibanga (Nyanga), localisées dans les deux provinces du sud du pays, ont marché simultanément ce lundi 06 décembre  pour protester contre le manque des enseignants dans  les salles de classes, à cause de la longue grève lancée depuis le 27 septembre 2021 par la Convention nationale des syndicats du secteur éducation (CONASYSED) et le Syndicat de l’éducation nationale (SENA).

Cette marche pacifique, intervient un mois après celle initiée par les élèves de Lebamba et  de Lambaréné pour la même cause. Ceux de Port-Gentil dans la capitale économique ont ouvert le bal quelques semaines auparavant.

Entamée timidement, la grève des enseignants prend  progressivement de l’ampleur. Elle serait largement suivie, contrairement au chiffre de 12% avancé par le Ministère de l’Éducation nationale qui semble minimiser la situation.


Les enseignants réclament, entre autres,  un arrêté mettant  en place un guichet unique pour la régularisation des situations administratives bloquées depuis 7 ans et un autre pour organiser  des concours internes ENI/ENS. Ils réclament aussi la tête de Théodore Koumba,  Secrétaire général du Ministère de l’Éducation nationale  qui a ordonné récemment la mise sous bons de caisse des salaires des enseignants grévistes.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.