La FAO lance un projet agricole pour réinsérer socialement les détenus d’Oyem

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), a initié un projet agricole pilote visant à réinsérer socialement les détenus de la prison centrale d’Oyem, capitale provinciale du Woleu-Ntem (nord)

« Une initiative qui contribuera à la réinsertion sociale et économiques des personnes détenues », a indiqué  l’organisation onusienne dans un tweet.

Il s’agit pour la FAO, de faire la promotion du maraichage en milieu carcéral à travers la mise en disposition des kits agricole et une variété de semences. Les prisonniers seront appelés à apprendre pratiquer l’activité agricole, notamment les jardins potagers.


Le projet devra s’étendre dans d’autres prisons du pays pour essayer d’occuper les prisonniers confrontés au problème de l’oisiveté.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.