La famille de Mboulou Beka porte plainte contre le pouvoir (Avocat)

La dépouille de Mboulou Beka ici examinée par un médecin légiste Photo archives Gabonactu.com

 

Libreville, Gabon (Gabonactu.com) – La famille de Mboulou Beka, l’étudiant tué lors du meeting interdit de l’opposition le 20 décembre dernier a décidé de porter plainte contre le pouvoir afin de faire éclater la vérité, a annoncé l’avocat de la famille, Paulette Oyane Ondo dans une conférence de presse vendredi à Libreville.


 

« On a porté plainte sur la base des instruments internationaux des droits de l’homme qui disposent qu’en cas d’assassinat, les ayants droit ont droit à la vérité », a déclaré Me Oyane Ondo s’exprimant au domicile et devant les parents du disparu.

 

L’avocat a affirmé que l’étudiant a été « tué par la puissance publique ». Ce que le pouvoir a toujours démenti.  « On attend qu’on nous dise qui a donné les ordres, qui a tiré bref, on veut connaître toute la chaîne qui a abouti à l’assassinat de Mboulou Beka », a-t-elle insisté.

 

La plainte a été déposée au cabinet du 1er juge d’instruction. Les ayants droit de Mboulou Beka sont officiellement partie civile, a indiqué l’avocat qui a précisé que sa plainte vise le chef de l’Etat, son ministre de la Défense, celui de l’Intérieur, les commandants de la gendarmerie et celui qui dirige les policiers opérant avec des cagoules sans oublier le procureur de la République.

 

Plusieurs hauts cadres du Front de l’opposition pour l’alternance, ceux là même qui avaient organisé le meeting de Rio, ont participé à cette conférence de presse.

 

Martin Safou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.