Jean Eyeghe Ndong n’a pas boudé son plaisir pour adouber Camélia Ntoutoume

L’ancien irréductible opposant, Jean Eyeghe Ndong qui s’est mis au « service de la République » en devenant par la suite  un fervent soutien  d’Ali Bongo, a manifesté samedi 14 Mai  2022 à travers une marche à Ntoum (40 km de Libreville) sa solidarité  à Camélia Ntoutoume Leclerq, fille du département  de Komo Mondah et de l’ensemble de la province de l’Estuaire promue Membre du comité permanant du bureau politique du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir).

A l’instar d’autres cadres et dignitaires de la province, Jean Eyeghe Ndong a pris part à cette cérémonie qui célébrait la promotion politique de Camélia Ntoutoume, qui est par ailleurs Ministre de l’Education nationale. Un témoignage clair qui laisse entrevoir que l’ancien lieutenant de Jean Ping pourrait annoncer sous peu, selon certaines indiscrétions, son grand retour dans le parti dit de « masse ».

L’ancien Premier Ministre (20 janvier 2006 au 17 juillet 2009), avait démissionné du PDG au lendemain du décès du Chef de l’Etat Omar Bongo. Il s’était porté par la suite candidat à l’élection présidentielle anticipée d’août 2009 qui avait consacré la victoire d’Ali Bongo Ondimba. Une victoire comme celle de 2016 qu’il contestera vigoureusement avant de se raviser 13 ans plus tard pour des raisons inavouées.


«Nza fe» est désormais  au service d’Ali Bongo dont il contestait jadis la légitimité. Il a été promu en mars  2022 aux prestigieuses fonctions de Haut-commissaire de la République.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.