« Je ne me reconnais pas dans ça » (Patrick Assoumou Eyi, ancien sélectionneur gabonais d’U17 accusé d’abus sexuels sur les jeunes garçons footballeurs

Patrick Assoumou Eyi dit : « Capello », dément les accusations de viols et abus sexuels sur les centaines des jeunes garçons portés contre par le journal anglais ‘’The Gardian’’  © D.R

Accusé de viol et d’abus sexuels sur les centaines des jeunes garçons  quand il était  sélectionneur national de l’équipe gabonaise de football des moins de 17 ans jusqu’en 2017, Patrick Assoumou Eyi, surnommé : « Capello », a démenti ses allégations infondées, selon lui, publiées par le journal anglais « The Gardian ».

« Je ne me reconnais pas dans ça », a fait savoir M. Assoumou Eyi dans un entretien relayé par notre confrère « Gabonallsports ».


Ces graves accusations apportées par le journal anglais est le fruit d’une enquête de 2 ans par le journaliste français d’investigation, Romain Molina. Plus de 15 personnalités sportives  gabonaises sont impliquées dans cette puante affaire, selon le journaliste qui fustige l’omerta des autorités sportives du pays.

Pour Patrick Assoumou Eyi, « j’ai quitté l’équipe nationale en 2014 et à la veille de la Can 2017, on m’a écarté de la sélection, donc je n’étais même pas dans le staff ».

Au regard de ces accusation devenues virales sur la toile, le Ministre des Sports Franck Nguema, a annoncé vendredi 17, la suspension de Patrick Assoumou Eyi de  ses fonctions du Directeur Technique provincial de  la Ligue de Football de l’Estuaire, la plus importante ligue du pays. Une enquête a été également diligentée dans toutes les instances du football gabonais.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.