Il faut près de 30 000 sages femmes pour combler le déficit au Gabon

Les statistiques officielles révèlent qu’il faut près de 30 000 femmes pour combler le déficit criant de ce personnel essentiel au Gabon qui n’en compte que1000 accoucheuses.

Le déficit en sage-femmes est trop abyssal au Gabon. Avec une population estimée à 2,2 millions d’habitants en 2020, selon la Banque Mondiale, le pays n’en compte que 1000 Sage-femmes dont 700 seulement sont reconnues par l’Etat.

En 2011, le pays comptait en moyenne 3,3 enfants par femme et moins de 500 matrones formées en exercice, pour une population féminine en âge de procréer estimée à un peu plus de 387 mille, soit 12 infirmiers et sages femmes pour 1000 naissances vivantes.


L’Ordre national des sage-femmes du Gabon (ONSFG) qui a tenu récemment sa première assemblée générale a la lourde mission de rendre le métier attrayant et susciter de nouvelles vocations chez les jeunes.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.