Henri Claude Oyima rappelé pour sauver la CPG à la dérive

Le patron du groupe BGFIBANK, Henri Claude Oyima a été rappelé vendredi par le conseil d’administration de la Confédération patronale gabonaise (CPG) pour diriger à nouveau ce regroupement des « patrons des patrons » du Gabon qui est à la dérive depuis quelques mois.

Henri Claude Oyima, ancien président de la CPG de 2003 à 2013 succède à Alain Bâ Oumar contraint à la démission ses membres.


Le nouveau président devra conduit à terme les chantiers inachevés de son prédécesseur : notamment la relance de l’économie, sujet crucial pour les entreprises ; le renforcement du rôle de la CPG en tant que groupe d’influence économique auprès des pouvoirs publics, l’amélioration continuelle du climat des affaires…

Outre la désignation du nouveau président, le Conseil d’administration de la CPG a pris acte du bilan de gestion du Bureau exécutif présidé par Alain Bâ Oumar, arrêtant les comptes de l’année 2021 avec un résultat positif d’environ 20 millions de francs CFA.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.