Gestion scabreuse des primes des conseillers du CESE : le 1er questeur Annie Léa Meye auditionnée par la DGR

Le 1er questeur du Conseil économique, social et environnemental (CESE), Annie Léa Meye et un des agents comptables de l’institution ont été convoqués ce vendredi 05 novembre à la Direction générale de recherches (DGR) où ils sont auditionnés actuellement au sujet de la gestion scabreuse des primes des 99 conseillers membres.

Durant la session ordinaire du CESE qui a lieu du 07 au 30 septembre dernier, les conseillers membres n’ont pas perçu l’intégralité de leur prime, alors qu’une enveloppe de 319 millions de FCFA a été décaissée du trésor public pour cette dépense.

Selon les conseillers membres visiblement remontés  qui ont boycotté ce vendredi la séance d’examen du projet de Loi de Finances initial 2022, chaque conseiller qui a droit à 2.100.000 FCFA n’a perçu que 1.000.000 FCFA. Le reliquat n’a pas été payé jusqu’ici, d’où la grogne.


Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.