Gabon: un Mouvement citoyen appelle à un débat sur le patriotisme et l’identité pour apaiser le climat politique morose avant l’élection présidentielle de 2023

Le SG du MMG, Dr Eric Simon Zué Obiang durant son allocution le 20 novembre 2021 © Gabonactu.com

Le Secrétaire général du Mouvement Mon Gabon (MMG),  Dr Eric Simon Zué Obiang a durant la double cérémonie de rentrée citoyenne 2021-2022 et de la célébration en différé du 2ème  anniversaire de ce mouvement citoyen et républicain, appelé les plus hautes autorités a organisé urgemment un débat sur le patriotisme et l’identité pour dit-il, apaiser le climat politique morose avant  d’organiser  l’élection présidentielle de 2023.

« A l’aune des échéances électorales, le MMG propose la tenue concertation sur le patriotisme et l’identité nationale, il appartient aux plus hautes autorités de la République d’en définir le format, car, pour nous, les élections sont et doivent être l’occasion de sensibiliser, de conforter et de magnifier notre pays et identité commune et éternelle », a suggéré M. Zué Obiang.


Le Directoire du MMG © Gabonactu.com
Le Directoire du MMG durant la rentrée citoyenne  © Gabonactu.com

Pour lui, 2022, période préélectorale doit être une année de « construction, apaisée et qui sonne le glas des querelles post-électorales devenues récurrentes et destructrices du bien-être commun depuis 1993 ».

Le MMG dont le principe fondateur exige de combattre toute forme de repli identitaire, de tribalisme et de vices aux conséquences fâcheuses, a fait cette déclaration suivant les propos antirépublicains de Max Anicet Koumba, président du Rassemblement des Gaulois qui a défrayé récemment la chronique en insinuant en substance que « si le Gabon est bloqué c’est à cause de l’imposture des Pahouin (ethnie Fang) ».

« Nous disons avec force et vigueur que les déclarations tribalistes, des interprétations et de plaintes à tendance récupération politique n’ont pas leur place au Gabon », a-t-il cogné.

Dr Eric Simon Zué Obiang a ainsi  souhaité que le vivre-ensemble, un des leitmotivs du Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba dont le MMG est un indéfectible soutien puisse ne pas être détruit pour des intérêts égoïstes de certains hommes politiques.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.