Gabon : les balances commerciales dédiées à la vente des denrées alimentaires sont truquées à 90%

Un rapport relatif aux contrôles et à la  vérification des balances commerciales exécutés en 2020 dans cinq provinces sur les neuf  du pays par l’Agence gabonaise de normalisation (AGANOR), révèle que 90% de ces instruments de mesure, en l’occurrence celui dédié à la vente des denrées alimentaires, sont truqués.

Selon ledit rapport 7 594 balances commerciales ont été contrôlées. 90% des balances commerciales liées à la vente des denrées alimentaires ne sont pas « conformes à l’activité de commerce » et 30% ne sont pas conformes à la législation.

« Les opérateurs dont les balances sont jugées non conformes à l’activité ou à la législation sont invités à procéder à leur réparation ou remplacement avant le 1er décembre 2021, délai de rigueur avant le début de contrôles plus rigoureux », a prévenu dans le même rapport, Abdu Razaaq Guy Kambogo, Directeur général de l’AGANOR.


Le trucage de ces balances commerciales orchestré par des opérateurs économiques véreux creusent davantage le panier de la manière. D’où la vie chère et l’inflation chronique.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.