Gabon : le Trésor public indexé comme mauvais payeur

Les agents de SOGATRA durant leur sit-in sous une pluie fine devant le trésor public à Libreville © D.R

Le Trésor public gabonais a été assiégé récemment en l’espace de quelques jours par les agents de SOGATRA et ceux de l’Office du stade pour réclamer plusieurs mois d’arriérés de salaires.  L’administration chargée de gérer et liquider les ressources de l’Etat est considérée désormais comme celle qui s’illustre dans la confiscation sans raison apparente de l’argent des travailleurs.

Le trésor public est vivement décrié ces derniers temps. On l’accuse à tort ou à raison de faire dans la rétention des deniers destinés aux travailleurs. Les grèves tous azimuts deviennent l’ultime recours pour eux de se faire entendre et espérer une suite favorable.


Si le personnel de la Société gabonaise de transport (SOGATRA) réclame 9 mois de salaires impayés et 9 mois de prime Covid-19, celui de l’Office du stade par contre  revendique 54 mois d’arriérés de salaires. Les agents de cette entité de l’Etat liquidée depuis 5 ans réclament également leurs droits légaux.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.