Gabon : la police recherche activement un proxénète

Le commandement en chef des Forces de police nationale (FPN), sous la houlette du Ministère de l’Intérieur a lancé le 12 septembre 2022 un avis de recherche à l’endroit d’un jeune homme. Ce dernier est poursuivi pour « proxénétisme » à Libreville. 

Interdit dans de très nombreux pays dans le monde et au Gabon en particulier, le proxénétisme entendu comme étant un «  réseau de placement », n’a de cesse d’être combattu par les autorités. À cet effet, et enfin de démanteler un réseau de placement de filles, le commandement en chef des Forces de Police Nationale (FPN) a lancé le 12 septembre 2022 un avis de recherche contre un supposé responsable d’un réseau de proxénétisme (placements de jeunes filles mineures) à Libreville. Pour l’instant l’identité du « chef de gang », n’a pas encore été révélée au public.

Mais il s’agirait probablement d’un gabonais âgé de près quarante ans, qui utiliserait des jeunes filles encore mineures afin qu’elles proposent des services sexuels contre rémunération. En dépit des forts soupçons qui pèsent sur lui, le tristement célèbre chef de réseau court toujours.


Pour mener à bien leurs enquêtes, les forces de l’ordre demandent l’aide de la population afin de découvrir l’existence de cette organisation de placement de jeunes filles.

« Toute personne pouvant l’identifier ou donner des indications afin de le localiser, est priée de joindre les services de Police à l’un des contacts ci-après », indique le communiqué de la police en déclinant les numéros de téléphone pour les renseignements utiles : 074.18.12.12 ou par WhatsApp au 065.81.81.81

Vincent Ranozinault


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.