Gabon : la grève désamorcée dans les tribunaux  

Le Ministre de la Justice, Erlyne Antonella et le directoire du SYNAMAG  conduit par son leader, Germain Nguema Ella en pleines négociations le 22 janvier à Libreville  © D.R

Le Syndicat national des magistrats du Gabon (SYNAMAG) qui menaçait d’entrer en grève générale illimitée le 27 janvier 2022, s’il n’y avait pas une suite favorable à leur préavis de grève , a décidé de sursoir cette éventualité, après l’ouverture des  négociations par le Ministre de la Justice, Erlyne Antonella Ndembet.  

« Madame le garde des sceaux a initié cette première rencontre avec le SYNAMAG qui consacre l’ouverture des négociations avec ces partenaires ; elle a tenu à rassurer le SYNAMAG sur la volonté et la disponibilité de notre département à trouver des solutions aux différentes revendications qui ont été posées par le syndicat », a indiqué  François Mangari  secrétaire général au Ministère de la Justice.


Les magistrats réclament  entre autres, les moyens roulants, non pourvus depuis 2011, au Ministère de la justice,  l’annulation du décret portant sur  l’obligation vaccinale  au Covid-19,  l’amélioration des conditions de travail et de vie.

Antoine Relaxe


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.