Gabon : en cas de vacance du pouvoir l’intérim sera dorénavant assuré par le président de l’Assemblée nationale

Le président de l’Assemblée nationale, Faustin Boukoubi © D.R

Le Conseil des Ministres tenu en visioconférence le 13 septembre 2021 sous la présidence du Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a adopté le projet d’ordonnance portant loi organique fixant les modalités d’exercice par un triumvirat, lesquelles placent clairement le président de l’Assemblée nationale comme le vrai président intérimaire en cas de vacances du promouvoir au Gabon.

« Le projet traite des compétences dévolues au Collège, de son fonctionnement dont le Président de l’Assemblée Nationale préside les réunions, du mode de prise de décision en retenant le consensus comme principe et, à défaut, le recours à la majorité des deux tiers des membres de l’instance », a énoncé ledit projet d’ordonnance.


Selon les dispositions des articles 13, 13a de la Constitution révisée en fin 2020, l’intérim du Président la République sera assurée par un triumvirat (Président du Sénat, Président de l’Assemblée et le Ministère de la Défense), en cas de vacance du pouvoir.

Avant la réforme, la Constitution consacrait les prérogatives de l’intérim au président du sénat en cas de vacance de Pouvoir. C’est à ce titre que Rose Francine Rogombé, avait assuré la transition de 4 mois au lendemain du décès le 8 juin 2009 du Président Omar Bongo.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.