Gabon : 1700 agents de la sécurité pénitentiaire sans salaires depuis trois ans

Les agents de la sécurité pénitentiaire en poste à la prison central de Libreville @ DR 

Libreville, 26 juillet (Gabonactu.com) – Le ministre d’Etat en charge de la Justice, Garde des Sceaux  en charge de droits humains, Edgard Anicet Mboumbou Miyakou a révélé dans une interview accordée à Gabon 1ère, chaîne de  télévision nationale, que 1700 agents de la sécurité pénitentiaire, institution sous sa tutelle n’ont pas de salaires depuis trois ans. 
«Ces jeunes compatriotes n’ont pas de bons de caisse et cette situation date de 2015», a déclaré M. Mboumbou Miyakou, déplorant au passage cette situation rocambolesque créée par son prédécesseur Séraphin Moundounga devenu désormais opposant.
Vice-premier ministre en charge de la justice  entre 2015 et 2016, Séraphin Moundounga aurait usé de son influence et de sa  proximité avec le Président Ali Bongo pour procéder aux recrutements massifs des jeunes (femmes et garçons) dans la sécurité pénitentiaire. Depuis lors, les postes budgétaires n’ont pas été attribués à ces pénitentiaux  qui tirent le diable par la queue.
« Je ne sais sur quel base ce recrutement avait été fait», a-t-il dit. Le Garde des Sceaux a indiqué avoir fait le point avec son collègue du budget Jean Fidèle Otandault pour palier progressivement à la situation, véritable épine dans le pied du gouvernement.
 


Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.