Forum de la Fonction Publique : le tableau récapitulatif décrié par les  syndicats

Le Comité de pilotage du Forum de la Fonction Publique, dans le cadre des régularisations des situations administratives des agents publics 2020-2021 a organisé mardi une réunion de restitution à mi-parcours du tableau récapitulatif des travaux sur les trois derniers mois, janvier, février et mars 2021. Le tableau présenté par le comité de pilotage a permis de faire constater une baisse de progression du travail exécuté concernant les recrutements et les reclassements. Il a aussi permis de noter à nouveau l’absence totale de certains ministères. Ce qui n’a pas été du goût d’un certain nombre de leaders syndicaux tels que ceux de l’Agriculture, du Tourisme, de la Culture et autres administrations.

Dès l’entame du tableau récapitulatif du plan de régularisation des situations des agents publics de l’État 2021, il est observé l’évolution régressive du tableau. Janvier, recrutements 458, reclassement 586, soit un total de 1044 agents régularisés ; février, 324 recrutements, 67 reclassements, soit un total de 391 ; et en mars, 293 recrutements, 585 reclassements, soit un total de 878. Ce qui donne un total de 1075 recrutements, et 1238 reclassements pour un pourcentage de 46% pour les recrutements et de 56% pour les reclassements, soit un total de 100%.

En ce qui concerne la répartition des effectifs, le constat a été fait par l’ensemble des leaders syndicaux présents à la réunion que le gros effectif appartient au département de l’Economie à chaque fois 263 en janvier, 88 en février et 70 en mars, soit un total 421 agents régularisés. Contre 1 à la Primature et à l’Agriculture pour ne citer que ceux-là.


Un autre constat, plus amère du point de vue des représentants des ministères concernés par la situation, c’est l’absence totale des ministères de la Communication, de la Culture. Une absence remarquée sur trois mois. Courroucé, à l’expression de son visage, le président de la Fédération nationale des syndicats des secteurs de la Culture et des Arts (FENASYCA), Christian N’nang Nsome est revenu sur la réunion tenu le 1er février 2021 au Musée national où il avait donné certaines précisions sur ces cas au comité de pilotage.

« Aucun secteur n’est là pour accompagner les autres. Je ne vois nulle part le ministère de la Culture. On parle de reclassements, de recrutements, le ministère de la Culture n’est nulle part »,  a-t-il fait remarquer avec déception.

Au regard du constat fait et des attentes, il a été clairement établi une insatisfaction globale des parties prenantes. La démarche qui a pour objectif de réconcilier l’agent public avec l’administration au regard des disparités, des situations administratives et du service public pose problème.

« Nous disons que pour que nous puissions continuer avec un climat social apaisé, le gouvernement doit tenir compte d’augmenter cette enveloppe pour que les attentes qui fort longtemps ont été observées ne puissent pas détériorer le climat social. Nous invitons le gouvernement à ce que tout le monde participe à l’effort pour maintenir le climat social apaisé et de régler ces questions des agents publics ceux qui sont en attente sortants des Ecoles, recrutement direct, pensions retraites (…), nous comptons sur la bonne volonté du gouvernement pour que les crises sociales ne reprennent pas »,  a souhaité le vice-président du comité de pilotage, Joël Ondo Ella.

Ghislain Mboumba


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.