FESYPE, une nouvelle centrale syndicale dite responsable du secteur de l’éducation au Gabon

Le président de la FESYPE, Paul Moussavou Mombo (droite) aux côtés du SG de la COSYGA Phillipe Djoula durant sa première entrée syndicale le 23 juillet à Libreville © Gabonreview

La Fédération des syndicats des professionnels de l’éducation (FESYPE, une nouvelle centrale syndicale qui se veut responsable affiliée à la Confédération syndicale gabonaise (COSYGA), a fait son entrée syndicale officielle ce jeudi à Libreville à travers, un point de presse.

« La pratique d’un syndicaliste responsable par des propositions cohérentes et réalistes, dans le respect de la différence des autres, dégagée de tout amalgame et influences extérieures, feront la marque de notre fédération », a déclaré Paul Moussavou Mombo, président  de la FESYPE.
La FESYPE, aura pour principale mission de défendre les droits de travailleurs au sein de la COSYGA, la plus grande et vielle (plus de 50 ans) confédération syndicale du pays. Une force supplémentaire pour l’institution syndicale mère du Gabon, laquelle veut redynamiser ses actions pour le bonheur du travailleur.
« République avec ses partenaires de l’éducation nationale. Nous mettrons des bouchées doubles parce que le mouvement syndical gabonais est mal structuré. Nous allons reprendre les fondamentaux du syndicalisme, non pas que Cosyga ne grève pas, mais il faut trouver le mobile de grève dès lors que nous mettons en avant le dialogue social qui prend en compte toutes les aspirations de la vie d’un travailleur donc du syndicaliste », a indiqué pour sa part Philipe Djoula Secrétaire général de la COSYGA.


Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.