En colère contre les tracasseries douanières, les vendeurs de bananes menacent d’entrer en grève dans 8 jours

Les importateurs de banane du Cameroun menacent d’entrer en grève dans 8 jours si l’Etat ne retire pas sa décision d’imposer un transitaire qui se chargera de déclarer auprès des autorités les taxes relatives à cette marchandise ajoutant aux difficultés actuelles une tracasserie de trop, ont-ils annoncé dans une déclaration lue au marché banane de Belle vue 2.

« La douane nous impose d’avoir un transitaire qui doit faire nos déclarations… est-ce normal pour des produits aussi périssables et des produits CEMAC », a déclaré Pierrette Beka Be Ndong, Présidente de la coopérative nationale des commerçants grossistes agricoles du Gabon.


« Ce déclarant en doit est à la charge du commerçant », a-t-il ajouté fustigeant au passage les énormes tracasseries douanières imposées aux importateurs.

« Il y a trop de taxes. Qui va payer ? C’est ça qui provoque la vie chère », a-t-elle vociféré.

Les importateurs déplorent au passage le mauvais état de la route. « Beaucoup de camions chutent, tombent et la banane pourrie », a enfoncé Mme Beka Be Ndong qui implore la diligence des autorités. La banane est l’un des aliments préférés des gabonais. Du fait du mauvais état des routes et de la faiblesse de la production locale, le Gabon importe une très grande quantité de banane au Cameroun voisin.

Antoine Relaxe


One thought on “En colère contre les tracasseries douanières, les vendeurs de bananes menacent d’entrer en grève dans 8 jours

  1. Dans l’Union Européenne aucun citoyen de l’Union ne paie la douane. A quoi sert cette fichue CEMAC? Arnaquer! Comme quoi ces Nègres qui nous gouvernent n’évolueront jamais, toujours prêts à traître l’autre noir dans la boue!!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.