Eau potable : Cococbeach n’a pas été oubliée

La ville de Cocobeach, petite cité paisible de 1 200 habitants, chef-lieu du département de la Noya dans la province de l’Estuaire recevra également les investissements étatiques en matière d’amélioration des conditions d’accès à l’eau potable, selon le ministre de l’Energie, Alain Claude Bilie By Nze.

Jeudi, Alain Claude Bilie By Nze, accompagné de son collègue de la Décentralisation, Michel Menga M’Essone a procédé au lancement des travaux de l’amélioration de la production et la desserte en eau potable dans la ville.


C’était en présence des autorités politiques et administratives locales sans oublier les populations venues applaudir cette action gouvernementale de proximité.

Il s’agira de réhabiliter les forages qui existent déjà et d’en créer d’autres, a affirmé le ministre dans un entretien avec la presse. Le projet s’exécutera dans les quartiers déjà desservis en eau potable et vers les quartiers qui n’ont pas encore accès au précieux liquide.

Les travaux seront effectués dans le cadre du Projet d’accès aux services de base en milieu rural (PASBMIR) financé par la Banque Mondiale.

Michel Menga M’Essone (chapeau) et Alain Claude Bilie By Nze durant le lancement des travaux © DR

Outre ce projet, le ministère de l’énergie pilote également le Programme intégré pour l’alimentation en eau potable et l’assainissement de Libreville (PIAEPAL) qui a déjà apporté d’importantes améliorations en matière d’accès à l’eau et à l’électricité à Libreville et surtout ses environs.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.