Distribution : Biendi Maganga Moussavou alerte sur une menace pour le made in Gabon

Réagissant aux annonces de l’arrivée sur le petit marché gabonais des grands distributeurs européens, le ministre gabonais de l’Agriculture, Biendi Maganga Moussavou a publié mercredi un tweet dans lequel il alerte sur les menaces que ces distributeurs font peser sur le made in Gabon qui a du mal à s’imposer à cause des importations massives.

« Les modèles basés sur les importations ne sont + durables et freinent l’essor du Made in Gabon », a rappelé le ministre dans son tweet écrit avec beaucoup de tact.


« Je ne dirai jamais assez combien il est important que la grande distribution gabonaise soutienne PLUS EN AMONT les producteurs gabonais », suggère le patron de l’agriculture gabonaise.

L’agriculture au Gabon est délaissée depuis la découverte du pétrole et sa masse des pétrodollars. Le pays est devenu un importateur net des produits alimentaires.

Le secteur pétrolier accusant des signes de déclin, le Gabon tente de relancer son agriculture. Le groupe Singapourien Olam a réalisé des investissements massifs dans le palmier à huile et l’hévéa. Il reste que l’agriculture vivrière est encore empirique. L’élevage également.

Les grands distributeurs européens, Carrefour et InterMarché se sont associés à des distributeurs locaux pour pénétrer le marché gabonais.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.