Des syndicalistes disent à l’ONU tout le mal qu’ils pensent de la révision de la constitution du Gabon

 
Libreville, 21 novembre (Gabonactu.com) – Des membres de Dynamique unitaire (DU), un conglomérat de plusieurs centrales syndicales, sont allés mardi au siège du Bureau du représentant de l’ONU pour l’Afrique centrale (UNOCA), pour dire tout le mal qu’ils pensent de la révision en cours de la constitution gabonaise.
 
Les syndicalistes ont notamment partagé à François Louceny Fall, représentant de l’UNOCA leur peur de voir le projet de constitution adopté en l’état par le parlement. Ils ont soutenu que le projet élaboré et adopté par le gouvernement en conseil des ministres le 28 septembre dernier « risque de museler les syndicats au Gabon ».
 
Le projet n’a pas encore pour l’instant fait l’objet des débats ni à l’Assemblée nationale ni au Senat, la deuxième chambre du parlement gabonais.
 
M. Louceny Fall avait déjà reçu l’opposant Jean de Dieu Moukagni Iwangou et le Sénateur de l’opposition, Jean Christophe Owono Nguéma venus lui signifier leur protestation contre ce projet de constitution qui vise, selon eux à installer une monarchie au Gabon.
 
Le pouvoir a toujours démenti ces allégations soutenant que la révision de la constitution est une recommandation du dialogue politique national qui a regroupé entre mars et mai 2017 l’opposition et le pouvoir.
Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.