Des policiers ont attaqué à la massette une boite de nuit pour débusquer des violeurs de couvre-feu

Des policiers ont attaqué dans la nuit de samedi à dimanche au quartier Nzeng ayong (6ème arrondissement) à la massette et arrache clous la boite de nuit « Ceyo » où se prélassaient plusieurs noctambules au-delà des heures de couvre-feu, a appris un reporter de Gabonactu.com

Après plusieurs sommations, les jouisseurs et le gérant du nigth club n’ont pas souhaité ouvrir la porte. Irrités, les policiers sont passés à l’action. A l’aide de massettes et arrache-clous, ils ont défoncé la porte et fait irruption dans la pièce. Panique générale. Deux « grouveurs » sont pris. Les autres ont réussi à prendre la poudre d’escampette.


L’opération a troublé la quiétude de certains voisins. Un des jouisseurs a trouvé refuge dans une concession privée après avoir escaladé la barrière.

Les policiers qui ont mené l’opération appartiendraient à la DSP de Nkembo où ont été conduit les deux jeunes interpellés.

Tous ont expliqué avoir retrouvé refuge dans cette boite de nuit parce que ne pouvant rentrer à la maison à cause de la pluie battante cette nuit-là. Après un rappel à la loi, ils ont été libérés.

Marie Louise Avole


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.