Des élèves dealers de chanvre interpellés à Libreville et Owendo

Des agents de la sécurité scolaire du Ministère de l’Éducation nationale  ont mis la main le 20 octobre sur des élèves dealers de chanvre apprenant au lycée Diba-Diba (1er arr. de Libreville) et au CES d’Owendo.

Une fois pris la main dans le sac, les indélicats ont été conduits au sein de l’Office central de lutte anti-drogue (OCLAD), une unité spécialisée de la police pour répondre de leur acte répréhensible .

« Je partais au carrefour, c’est là où les agents du lycée qui font la sécurité m’ont interpelé et ils m’ont arrêté, j’avais un contenu dans le carton et un téléphone », a avoué le jeune lycée d’une vingtaine d’années conduit au Commissariat de Nzeng-Ayong avec sur lui plusieurs bottes de chanvre indien emmaillotées en petits paquets dans du papier de cahiers scolaires d’une valeur de 500 FCFA chacun.


Même son de cloche  au CES d’Owendo dans la banlieue sud de Libreville, où 3 jeunes ont été pris eux-aussi par les agents de sécurité. Il y avait parmi eux un mineur de classe de 6ème  et deux autres non scolarisés. Ils été saisis avec sur eux une cartouche de chanvre d’une valeur de 12.500 FCFA.

La consommation de drogues et autres stupéfiants en milieu scolaire devient un phénomène grandissant au Gabon. Une problématique qui occasionne des violences récurrentes et parfois des décès.

Irina Abang Obame


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.