Dégradation du climat social : le RPM dénonce l’incompétence notoire du régime d’Ali Bongo à résoudre les problèmes

Le porte-parole 2 du RPM, Alain Michel Mombo qui a lu le communiqué final du conseil exécutif le 4 décembre à Libreville  © Gabonactu.com

Le Rassemblement pour la patrie et la modernité (RPM), a dans le communiqué final sanctionnant les travaux du Conseil exécutif de cette formation politique de l’opposition radicale tenu le weekend écoulé, dénoncé l’incompétence notoire du régime d’Ali Bongo Ondimba, qui peine, selon lui, à résoudre les problèmes posés par les enseignants, les agents des Régies financières et ceux des Eaux et forêts, en grève depuis plusieurs mois.

« Le conseil condamne le recours systématique du gouvernement aux pressions, de toutes sortes, aux intimidations et surtout son incapacité constante à mettre en œuvre un dialogue social fécond permettant de trouver des solutions durables aux justes et légitimes revendications des travailleurs des secteurs concernés », a fustigé le RPM.


Le Conseil exécutif dirigé par le leader du RPM, Alexandre Barro Chambrier a fustigé par ailleurs  les manœuvres ignobles de déstabilisations de son parti orchestrées par des « forces rétrogrades et anti-démocratiques » qui s’illustrent dans le débauchage de ses militants.

Quelques trois cadres du RPM ont rallié récemment le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir). Il s’agit là, selon Barro Chambrier, des « menus fretins ».

Pour lui, « tout cela nous conforte dans notre détermination à mettre fin à cette longue agonie d’un système à bout de souffle ».

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.