Décès du redoutable syndicaliste Louis Patrick Mombo

Louis Patrick Mombo, Délégué général de la Convention nationale des syndicats du système éducatif (CONASYSED) est décédé dans la nuit de mardi au services des urgences du Centre hospitalier et universitaire de Libreville (CHUL) où il a été admis, a appris Gabonactu.com de sources concordantes.

Les causes réelles de son décès ne sont pas encore connues. Selon une source familiale, le redoutable syndicaliste connu pour sa rectitude et ses prises de position tranchées aurait succombé suite à une crise de drépanocytose.


Lors de la rentrée syndicale en octobre dernier, sa silhouette avait surpris plus d’une personne. Le fin connaisseur des textes relatifs au droit du travail était apparu la figure anormalement gonflée et le teint un peu plus clair que d’habitude. Cependant, la force de son verbe, son dynamisme et voir sa conviction qu’il menait le bon combat, le combat juste ne laissaient pas croire à une disparition aussi brutale du « camarade Mombo ».

Louis Patrick Mombo a consacré sa vie à la défense de l’école gabonaise parfois au péril de sa vie. Sous le premier mandat d’Ali Bongo il était parmi les 9 leaders syndicaux qui ont observé une très longue grève devant la cathédrale Sainte Marie. En réponse à ce mouvement, le ministre de l’Education nationale de l’époque, Séraphin Moundounga avait ordonné la coupure de leurs salaires. Ce qui était fait.

Tout récemment, Louis Patrick Mombo s’est déclaré prêt pour le sacrifice suprême lorsque le ministère de l’Eduction nationale a brandit une nouvelle menace de suspension de salaires des enseignants grévistes.

La grève déclenchée par Louis Patrick Mombo et ses camarades dès le premier jour de la rentrée scolaire en octobre se poursuit. Le désormais ancien délégué général de la CONASYSED n’en connaîtra plus jamais l’issue. Paix à son âme.

Carl Nsitou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.