Covid-19 : l’opposition gabonaise dit oui à la ville morte le 15 décembre 2021 pour faire barrage à la vaccination obligatoire

Quelques leaders de l’opposition qui appellent également à une ville morte le 15 décembre 2021 pour faire barrage à la vaccination obligatoire le Covid-19 ©  Capture d’écran/Gabonactu.com

Un groupement de plusieurs dizaines des partis politiques de l’opposition ont dans une déclaration commune dit oui à l’appel à l’observation d’une ville morte le 15 décembre 2021  lancé par la société civile pour faire barrage à la vaccination obligatoire.

« Les partis politiques de l’opposition, signataires de la présente déclaration répondent favorablement à l’appel à la mobilisation des forces vives de la nation lancée par la société civile au sein d’une vaste coalition visant à faire barrage à la vaccination obligatoire, soutiennent l’appel à une ville morte prévue le 15 décembre prochain », a soutenu Pr Richard Moulomba Mombo, Président de l’Alliance pour la renaissance nationale (ARENA) et porte-parole de l’opposition.


L’opposition déplore et condamne fermement également la prorogation indéfinie du couvre-feu ainsi que du confinement du grand Libreville (Libreville, Owendo, Ntoum et Akanda), le paiement des tests PCR (20000 FCFA et 50000 FCFA pour les VIP), l’autorisation spéciale du ministre de l’intérieur pour tous les déplacements à l’intérieur du pays et toutes les mesures visant à contraindre les populations à se faire vacciner.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.