PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Covid-19 : le Gabon exclu l’hypothèse d’une année blanche

Covid-19 : le Gabon exclu l’hypothèse  d’une  année blanche

Le ministre gabonais de l’Éducation nationale, Pr Patrick Mouguiama Daouda en visioconference les parents d’élèves et  leaders syndicaux du secteur éducatif   © Gabonactu.com

Le ministre gabonais de l’Education nationale, Pr Patrick Mouguiama Daouda qui n’envisage toujours pas l’année blanche au Gabon, s’est entretenu lors d’une réunion de concertation  mercredi avec les syndicats de l’Education nationale et associations des parents d’élèves par visioconférence afin de recueillir les avis et les propositions des uns et autres, suite à la mise en place d’un nouveau calendrier scolaire, chamboulé par la crise sanitaire du Covid-19.

« C’est vrai que rien n’est facile en ce moment. C’est une situation difficile inédite et nous essayons de trouver des solutions appropriées. Mais nous n’envisageons pas l’année blanche, pour la simple raison qu’une bonne partie du programme scolaire avait déjà été faite, et que les établissements étaient déjà à la phase des conseils de classe du 2ème  trimestre », a souligné M. Mouguiama.


Selon lui, la reprise des cours ne sera certainement pas immédiate, mais elle se profilera dès lors que la pandémie aura baissé et que la sécurité sanitaire de la communauté éducative impliquée dans les enseignements sera garantie.

Cette réunion avait pour objet le réaménagement du calendrier scolaire et les conditions d’une reprise des  cours. Pour ce qui est de la validation de l’année  scolaire en ce qui concerne les classes intermédiaires, certains partenaires sociaux ont proposé de tenir compte des deux premiers trimestres, tandis que d’autres proposent qu’au nom de l’égal accès à l’éducation, que tous les élèves soient traités de la même manière en bouclant l’année scolaire dès que possible en accomplissant le troisième trimestre.

Les partenaires sociaux ont  par ailleurs saisi cette occasion pour conditionner  la reprise des cours au  paiement des frais de vacations 2018 et 2019, à la désinfection des établissements scolaires, au dépistage des élèves, des enseignants et des administratifs, à la   distribution aux élèves, aux enseignants, aux personnels administratifs des gels hydro-alcooliques et des masques, à l’adduction d’eau dans les établissements et à la  réduction des effectifs par classe pour faire respecter la distanciation sociale.

Antoine Mayombo 

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort