Covid 19 : impossible de vacciner un Professeur de médecine suite à une hausse subite de tension artérielle

La scène a été vécue ce mardi matin au CHU Jeanne Ebori de Libreville où un professeur de médecine, candidat volontaire à la vaccination contre le Covid 19 n’a pas reçu sa première dose à cause d’une hausse subite de tension artérielle.

Le Professeur dont Gabonactu.com dissimule le nom par respect à son intimité est régulièrement en fonction au CHU Jeanne Ebori. Il s’est volontairement pointé au point de vaccination pour recevoir sa dose du vaccin chinois produit par Sinopham.


Une petite prise de tension avant de recevoir la dose a révélé une hausse subite de tension artérielle. Le médecin est automatiquement envoyé au repos pendant une heure. Revenu dans la salle de vaccination, sa tension artérielle était toujours élevée, lui qui n’est pas un hypertendu connu.

L’équipe de vaccination a tout de suite ajourné l’opération, le professeur est invité à revenir demain mercredi.

La campagne de vaccination contre le Covid 19 a officiellement démarré ce mardi au Gabon. Le couple présidentiel et son fils Noureddin Bongo Valentin ont donné l’exemple.

Le Gabon a réceptionné le 12 mars dernier 100 000 doses du vaccin chinois produit par Sinopham. Il s’agit d’un don du gouvernement chinois au peuple gabonais.

En une année de lutte, le Covid 19 a tué officiellement 106 personnes au Gabon, pays peuplé d’à peine 1,8 million d’habitants.

Marie Dorothée


One thought on “Covid 19 : impossible de vacciner un Professeur de médecine suite à une hausse subite de tension artérielle

  1. Quand on parle de covid 19 il vaut mieux arrêter de dire une population de 1,8 millions d’habitants sachant que la covid touche tout le monde même les communautés étrangères

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.