CNSS : le nouveau patron veut nommer 10 nouveaux directeurs

Dix postes de directeurs sont à pourvoir à la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) selon une note d’information datant du 16 septembre 2022 et signée de son administrateur provisoire, Christophe Eyi. C’est dans le cadre la mise en œuvre du processus de reconstitution du Comité des directeurs validé par le Comité de surveillance et de contrôle des activités de l’administration provisoire. « Ce Comité des directeurs une fois constitué se verra pleinement associé à la conduite des réformes nécessaires à la restructuration, la transformation et la poursuite des activités de cette institution », a déclaré Christophe Eyi.

L’administrateur provisoire de la CNSS précise que le rétablissement du Comité des directeurs sera assuré par un cabinet spécialisé en management des ressources humaines, aidé par « un jury alternatif et indépendant composé d’experts, de professionnels et d’universitaires », a-t-il indiqué.


Les postes concernés sont les suivants : un gérant du Fonds d’action sanitaire et sociale, un directeur qualité, prospective et communication ; un directeur des systèmes d’information ; un directeur financier et comptable ; un directeur de la prévention et de la médecine du travail. Également un directeur des affaires juridiques et assurances ; un directeur des ressources humaines ; un directeur du recouvrement et du précontentieux ; un directeur des prestations techniques et un directeur des projets et des investissements stratégiques.

Cette mission a pour finalité, apprend-on, soit de confirmer les membres du comité des directeurs relevés de leurs fonctions par décision du gouvernement le 7 juin dernier, ou alors de détecter au sein de la CNSS des cadres performants pour occuper les postes précités. Les salariés suffisamment aptes sont invités à postuler en sollicitant auprès du cabinet un dossier de candidature à compter du 19 septembre 2022, apprend-on. Les dossiers reçus sont triés et les 5 meilleurs sont sélectionnés pour un test écrit et une entrevue avec le jury. La délibération est prévue le 30 septembre 2022 par le Comité de surveillance et le cabinet.

Source : Nouveau Gabon


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.