CLR : Jean Boniface Assélé en colère veut suspendre du parti sa fille Nicole Asselé

Le président fondateur  du CLR, Jean Boniface Assélé et sa fille Nicole Assélé durant le congrès de septembre 2019 à Libreville © Archives Gabonactu.com

Le Président fondateur du Centre des libéraux réformateurs (CLR), Jean Boniface Assélé, par ailleurs Président du Conseil politique de ce parti de la Majorité présidentielle,  très remonté contre sa fille Dr Nicole Assélé, pourrait annoncer dans les prochains jours sa suspension aux fonctions de Délégué général du parti.

Jean Boniface Assélé apprécierait mal  la nouvelle gestion du parti imprimée par sa fille depuis son arrivée à la tête du parti  en  septembre 2019. Sa liberté de ton ne cadre pas avec les codes de la formation politique, très pouvoir incarné par son neveu Ali Bongo Ondimba.


Pour s’être indigné récemment sur sa page Facebook,  « pourquoi exiger au citoyen lambda de débourser 20 à 50 mille Fcfa pour un test PCR, quand on sait que le vaccin est loin d’être une garantie absolue contre le Covid-19 », Nicole Assélé aurait  attiré une fois de plus les foudres de son père.

Pour mettre fin à ce qu’il considère comme une chienlit, Jean Boniface Assélé a convoqué, en toute illégalité, dit-on, une réunion politique du Directoire du Parti ce samedi 20 novembre. A l’issue  de cette réunion une déclaration puante sera faite.

Camille Boussoughou


One thought on “CLR : Jean Boniface Assélé en colère veut suspendre du parti sa fille Nicole Asselé

  1. Est ce que Nicole Assélé a mal parlé ? Qu’est que son père cache que la population ne connaît pas ? Imbroglio total dans la façon de faire politique dans ce pays là.😡😡😡

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.