CHUL : une journée scientifique pour les praticiens et universitaires

De nombreuses communications étaient au menu de la première journée scientifique, le weekend écoulé, dans l’auditorium du Centre hospitalier universitaire de Libreville (Chul) portant toutes sur des maladies dites émergentes, notamment le diabète, la tuberculose, les accidents vasculaires cérébrales et les cancers digestifs.

Des débats enrichissants et échanges de bonnes pratiques ont fait suite à ces communications, autour des pathologies devenues des préoccupations majeures de santé publique.

Le Doyen de la Faculté de Médecine, Professeur Jean François Méyé a relevé tout l’intérêt de ces échanges qui permettent de contextualiser les données épidémiologiques, cliniques et parapubliques de ces maladies dont le taux de prévalence est en constante évolution.


L’universitaire n’a pas manqué de se féliciter de la qualité des communications et des débats qui, à tout prendre, permettent au corps médical d’explorer les nouvelles techniques et pratiques de prise en charge des patients et envisager les mesures préventives les plus efficaces contre ces maladies dites émergentes.

Cette première journée scientifique qui fait suite à la session inaugurale des enseignements post-universitaires organisée il y a une semaine, est également à mettre à l’actif du Département de médecine interne du Chul que dirige Professeure Philomène Kouna Ndouongo.

Le Directeur Général Adjoint du Chul, Dr Ismaël Hervé Koumakpayi, s’en est fortement réjoui, non sans souhaiter que de telles initiatives se multiplient et fassent des émules auprès d’autres départements.

Source : Com CHUL


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.