CHUL : mis en service de l’Unité neuro vasculaire pour sauver les patients victimes d’AVC

 Le Dr Pupchen Gnigone conduisant la visite guidée au sein de l’UNV le 27 octobre à Libreville ©  Gabonactu.com

Le Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL), a ouvert l’Unité neuro vasculaire (UNV), un service essentiel, premier du genre dans le pays, dont la mission salvatrice sera de sauver en urgence les patients victimes d’AVC.

L’UNV est rattachée au service de neurologie du CHUL, la plus grande structure sanitaire du pays. Elle est équipée des appareils de dernière génération permettant de prendre en charge tous types d’AVC à savoir : les AVC Ischémiques caractérisés par l’obstruction d’une artère par un caillot et les AVC hémorragiques.


« Il faut retenir que l’AVC est une urgence absolue en neurologie, elle plonge le patient dans l’inconnu ; alors devant le déficit moteur, l’AVC n’est plus une fatalité avec la Thrombolyse qui permet au patient de recouvrer des fonctions motrices qu’il aura perdu au bout d’une heure, une heure après lui avoir administré le produit, il peut récupérer de son déficit », a expliqué Dr Pupchen Gnigone, neurologue au service de l’UNV.

Les patients victimes d’AVC ischémiques de moins de 4h30 mn pourront bénéficier de la thrombolyse qui consiste à injecter une substance capable de « dissoudre » le caillot qui bouche l’artère et cause l’ischémie.

Le bon fonctionnement de l’UNV est tributaire d’une imagerie en urgence, d’où le déploiement en périphérie, d’un dispositif d’appui aux diagnostics rapides, notamment l’imagerie médicale pour la réalisation en urgence d’une IRM cérébrale, ou à défaut d’un scanner cérébral ; ainsi qu’un laboratoire pour le bilan biologique.

L’UNV est un service de soins intensifs doté de cinq lits d’hospitalisation, tous équipés d’un matériel médical de pointe. Le personnel dédié est qualifié, composé de quatre neurologues ayant des compétences en pathologies vasculaires et d’une équipe paramédicale « infirmiers et des aides-soignants » formés à la prise en charge des patients victimes d’AVC.

« Je voulais tout d’abord remercier et rendre un hommage à la Première Dame Sylvia Bongo Ondimba qui par le biais de sa Fondation a consenti les financements pour la construction et l’équipement de cette unité neurovasculaire », s’est réjouie Dr Marie-Thérèse Vané Ndong-Obiang, Directeur générale du CHUL.

L’ouverture de l’UNV rentre dans le cadre des activités commémorant la Journée mondiale des Accidents vasculaires cérébraux (AVC). Une journée consacrée à la sensibilisation sur cette pathologie devenue un problème de santé publique. Au Gabon, 21% des jeunes y sont victimes et la maladie représente 85% du taux d’occupation en lits au service de neurologie du CHUL. Selon les données officielles, 90% des décès au service neurologique découle des AVC.

Sydney IVEMBI


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.