Le feu Issozé Ngondet sera inhumé le 26 juin prochain à Makokou

Franck Emmanuel Issozé Ngondet de son vivant © D.R

L’ancien premier ministre Franck Emmanuel Issozé Ngondet, décédé au Centre hospitalier universitaire  Libreville (CHUL) le 11 juin des suites d’une crise d’asthme, sera inhumé le 25 juin prochain à Makokou, chef-lieu de la province l’Ogooué Ivindo (nord-est du pays).

Selon la communication gouvernementale,  le programme  des obsèques s’étendra sur trois jours.  Les deux premiers jours seront  consacrés au recueillement et à la signature du livre des condoléances et de dépôts de gerbes de fleur au domicile familial sis à Okala,  dans le nord de Libreville.

La dépouille de l’illustre disparu sera exposée  le 26 juin au domicile familial. Après  un vibrant hommage qui sera rendu tour à tour par des institutions constitutionnelles y compris l’assemblée nationale, institution dans laquelle il était député, le corps sera transféré le même jour  à Makokou pour d’autres adieux avant son inhumation en fin d’après midi dans la stricte intimité familiale.

Camille Boussoughou

Suivez nous et Aimez nos pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email