PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Soutien à Barro Chambrier au second tour des législatives 2018 : le rétropédalage de Jean Boniface Assélé

Soutien à Barro Chambrier au second tour des législatives 2018 : le rétropédalage de Jean Boniface Assélé
PUB ZONE ACTU

Jean Boniface Assélé a présenté officiellement à ses partisans  son candidat au second des législatives 2018 dans le 1er siège du 4ème arrondissement Séverin Pierre Ndong Ekomi @ DR

 

Libreville, 25 octobre (Gabonactu.com) – Le président du Centre des libéraux réformateurs (CLR, majorité), Jean Boniface Assélé n’a pas respecté sa parole portant sur son soutien  à Alexandre Barro Chambrier, leader candidat du Rassemblement héritage et modernité (RHM, opposition) que le régime d’Ali Bongo, disait-il, veut battre irrégulièrement aux législatives 2018 dans  le 1er siège du 4ème arrondissement de Libreville.

Barro Chambrier (40%)  est en ballotage avec   Séverin Pierre Ndong Ekomi (38%) du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir). Remonté par son échec cuisant et celui de ses candidats (95%) au 1er tour des élections couplées des législatives et locales 2018,  le général de police à la retraite,  avait accusé le pouvoir d’avoir orchestré cette éventualité.

Dans une  émission interactive  baptisée : « Assélé vous parle » diffusée en directe  sur sa radio privée ‘’Génération Nouvelle’’, l’homme politique avait même envisagé la possibilité de quitter la Majorité républicaine et sociale pour l’émergence (MRSE).

Beaucoup d’eau aura coulé sur le pont en l’espace de deux semaines, pour inciter le leader  du CLR à changer d’avis pour soutenir  maintenant le candidat de la majorité. Le weekend écoulé, Jean Boniface Assélé a adoubé officiellement le candidat  Séverin Pierre Ndong Ekomi dans un meeting organisé au quartier Akébé de Libreville.

Sydney IVEMBI    

 

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email