Avion en panne, Aubameyang et ses coéquipiers d’Europe arrivent finalement mardi à Libreville

Un malheur ne vient jamais seul. Après les caprices des européens et de la FIFA pour libérer les internationaux africains, le Gabon qui pensait se tirer vite d’affaires en sortant son gros chéquier, tombe dans une autre situation déprimante. L’avion de la compagnie Ethiopian spécialement affrété pour acheminer au pays en mode VIP (comme exigé par la France) les internationaux gabonais est tombé en panne sur le tarmac de l’aéroport Roissy Charles de Gaule à Paris.

Les internationaux gabonais dont la liste n’a pas été communiquée, après avoir piaffé dans cet aéroport, un peu comme en Gambie lors du match de la 3ème journée du groupe D, ont regagné leur hôtel.


Dans un communiqué, la FEGAFOOT a indiqué qu’initialement prévue pour ce lundi, l’arrivée de l’avion privé transportant les joueurs gabonais qui évoluent en Europe, aura finalement lieu ce mardi 23 mars au départ de Paris précisément à 10 h.

« Un réaménagement qui intervient après plusieurs heures d’attente à l’aéroport Charles De Gaulle de Paris, suite à une défaillance technique décelée par les experts de la compagnie Ethiopian Airlines », ajoute le communiqué.

« Ces derniers ont d’ailleurs proposé une solution alternative avec l’affrètement d’un autre avion mais, la FEGAFOOT a jugé utile de reporter ce voyage pour demain. Ce vol en provenance de Paris, fera escale de quelques heures à Libreville avant de rallier directement Franceville avec le reste de la délégation », conclu le texte.

Le Gabon affronte jeudi la RD Congo à Franceville dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2021 puis l’Angola à Luanda le 29 mars. Ces deux derniers matchs sont décisifs pour le Gabon absent de la dernière CAN en Egypte.

Marie Dorothée


One thought on “Avion en panne, Aubameyang et ses coéquipiers d’Europe arrivent finalement mardi à Libreville

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.