Après Londres Ali Bongo Ondimba fonce à New York

Après avoir participé lundi aux obsèques de la Reine Elisabeth II, le président gabonais, Ali Bongo Ondimba ne rentre pas au Gabon. Il poursuivra son périple à New York Aux USA où il participera à la 77ème session de l’Assemblée Générale de l’ONU.

Cette réunion de haut niveau est organisée à l’occasion du 30ème anniversaire de l’adoption de la Déclaration des droits des personnes appartenant à des minorités nationales ou ethniques, religieuses et linguistiques, conformément à la résolution 76/168.


Par ailleurs, cette réunion de haut niveau qui verra la participation de Souverains, de plusieurs Chefs d’Etat et de Gouvernement ainsi que de divers autres personnalités, sera consacrée à la célébration et à la promotion de la Journée internationale pour l’élimination totale des armes nucléaires d’une part et, à un Sommet sur les objectifs de développement durable et la transformation de l’éducation d’autre part.

A noter que le Président de la République présentera son allocution lors du débat général, le 21 septembre 2022 sur le thème “un moment décisif: des solutions transformatrices à des défis interdépendants “. L’intervention du Chef de l’Etat se tiendra dans un contexte caractérisé par des défis multiformes, notamment celui de la pandémie de la Covid 19 et ses impacts qui ont touché tous les pays du monde d’une part, et la persistance des menaces à la paix et à la sécurité internationales d’autre part. En outre, le Président de la République réitérera devant ses Pairs et les délégations présentes, les
principes clés de la diplomatie gabonaise.

Au cours du débat général, le Président de la République va également participer par vidéoconférence, à un débat présidé par le Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio GUTERRES, sur “la transformation de l’Education” dont l’objectif principal visait à réaffirmer l’engagement collectif des Chefs d’Etat et de délégations, en faveur de la Jeunesse. Cette initiative, intervient dans un contexte international fragilisé par les crises multiformes sur les plans économiques, climatiques, sécuritaires et humanitaires.

Source : Com présidentielle


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.