Allègement des restrictions contre le Covid-19 : le CLR souhaite la mobilité des populations sans autorisation spéciale

Le Délégué Général du Centre des libéraux réformateurs (CLR, majorité), Dr Nicole Assélé, très satisfaite de l’allègement des mesures restrictives contre le Covid-19 annoncées le 28 mai par le Président Ali Bongo Ondimba, souhaite qu’il n’ y ait plus l’exigence d’une autorisation spéciale  de circuler pour permettre aux populations restées plus d’un an confinées,  de se déplacer sereinement à travers l’ensemble pays.  

« Je propose toutefois que les personnes non vaccinées aient également la faculté de se mouvoir librement, moyennant par exemple la présentation d’un test PCR négatif de moins de 14 jours, sans Autorisation Spéciale de Circuler, sur toute l’étendue du territoire national », a souhaité Dr Assélé sur sa page Facebook.

Pour la patronne du CLR, « avec ces assouplissements, l’étau va considérablement se desserrer autour de l’ensemble du tissu économique national ; avec l’espoir d’un retour à toutes les libertés d’antan, le plus rapidement possible ».


Le numéro un gabonais a annoncé l’allègement des restrictions contre la pandémie à Coronavirus suite à la diminution significative du nombre des cas de contaminations. Il est passé à plus de 200 cas positifs par jour à moins de 50.

Parmi ces mesures allégées, le couvre-feu va commencer désormais à 21 h au lieu de 18h. les bars fermés depuis un an et demi ouvriront jusqu’à 20h30 mn, y compris les restaurants couverts.

Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.