Ali Bongo a eu un nouveau tête à tête avec le SG du Commonwealth à Glasgow

Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a eu mercredi un nouveau tête à tête avec le Secrétaire général du Commonwealth, Patricia Scotland à Glasgow en marge de la COP 26.

« Par son importance diplomatique et économique, le Commonwealth fait partie des organisations internationales qui peuvent avoir une influence décisive sur la question du climat, de la protection des forêts et de la biodiversité », a twitté le président gabonais.


Ce n’est plus un secret, le Gabon met tout son poids sur la balance pour devenir membre de cette communauté qui regroupe en majorité d’anciennes colonies britanniques.

En visite à Londres, le président gabonais, Ali Bongo Ondimba avait eu une première rencontre avec Patricia Scotland le 11 mai 2021. Cette rencontre avait accéléré et révélé au grand jour un projet qui se préparait en toute discrétion.

Le Secrétariat général du Commonwealth a déjà dépêché à Libreville deux missions. La dernière a séjourné au Gabon en octobre dernier. Elle avait pour but d’évaluer les éléments fournis dans le dossier de candidature du Gabon.

Une 3ème mission est attendue à Libreville dans les prochains jours. Libreville rêve de devenir membre du Commonwealth d’ici 2022. Malgré cette soif, le Gabon ne renonce pas à sa appartenance à la Francophonie dont il est membre fondateur. Il explique cette volonté d’une double appartenance pour diversifier ses partenaires.

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.