Affaire Guelor Kanga : la FEGAFOOT a expédié ses preuves irréfutables à la CAF contre les allégations fallacieuses de la RDC

La Fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) avait jusqu’au 4 mai pour faire parvenir à la Confédération africaine de football (CAF) ses arguments sur l’affaire du joueur Guelor Kanga Kaku dont l’éligibilité dans l’équipe nationale de football du Gabon est contestée par son pays d’origine la République démocratique du Congo (RDC).

« La FEGAFOOT qui bénéficie d’un délai de réponse jusqu’au 4 mai 2021, informe l’opinion nationale et internationale, qu’elle a transmis à la CAF ce jour, samedi 1er mai 2021, son mémoire responsif pour ladite affaire », a annoncé la fédération gabonaise dans un communiqué ventilé dans la presse.


« Ce mémoire responsif a apporté toutes les « preuves irréfutables et formelles » du parcours sportif en clubs et de l’éligibilité du joueur Guelor Kanga Kaku au sein de la sélection nationale A du Gabon, conformément aux dispositions réglementaires de la CAF et du Code civil gabonais, battant ainsi en brèche toutes les allégations « fallacieuses », sans preuves, de la FECOFA au sujet d’une prétendue usurpation d’identité, falsification et fraude de la FEGAFOOT pour son joueur Guelor Kanga Kaku », cogne Pierre Alain Mounguengui, président de la FEGAFOOT.

« La FEGAFOOT a foi en la CAF afin de préserver le jeu équitable et le fair-play d’une qualification du Gabon à la CAN 2021 obtenue de manière claire sur le terrain », conclu le texte.

La Fédération congolaise de football (FECOFA) a saisi la CAF pour contester la nationalité gabonaise de Guelor Kanga Kaku, milieu offensif des Panthères du Gabon. Il est d’origine congolaise né à Kinshasa. Or dans son passeport gabonais, il est né à Oyem dans le nord du Gabon.

La FECOFA accuse le Gabon d’avoir falsifié et de vaux et usage de faux sur ce joueur présent sur la pelouse du stade de Franceville le 25 mars 2021 lorsque le Gabon avait infligé une lourde défaite à la RDC (3-0) et avait éliminé le onze national congolais de la phase finale de la CAN Cameroun 2021.

A travers cette saisine, la RDC demande la disqualification du Gabon pour fraude. Affaire à suivre !

Marie Dorothée


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.