Il y a un enfant qu’on appelle RV , on ne connait pas son père ni sa mère , quand il vient ici dites-lui de continuer sa route (Jean Blaise Ipedissy)

Jean Blaise Ipedissy s’adressant aux militants PDG du canton Bokoué @ Gabonactu.com

 
Kango, 26 octobre (Gabonactu.com) – La tête de liste nouvellement élu aux locales dans le 2ème siège du département de Komo-Kango (Canton Bokoué), pour le compte du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Jean Blaise Ipedissy soutien indéfectible de son camarade en ballotage au second tour des législatives du 27 octobre prochain, Alain Valery Bourobou Boussamba a appelé les militants du PDG  d’Ekouk d’ignorer  le jour du vote le candidat du Rassemblement volontaire (RV, majorité) en course dans le même siège.
« Il y a un enfant qu’on appelle RV , on ne connait pas son père ni sa mère , quand il vient ici dites-lui de continuer  sa route », a édifié jeudi  M. Ipedissy dans un meeting à Ekouk. Des propos métaphoriques  sur RV, le jeune parti de la majorité qui sème la confusion dans les esprits des PDGistes.
« Le Parti d’Ali Bongo Ondimba c’est le PDG, il n’a pas trop partis », a-t-il martelé, arguant que le candidat  du RV n’est qu’un « simple opposant vendeur d’illusions ».
Favori du scrutin dans le canton Bokoué, le candidat Alain Valery Bourobou Boussamba est arrivé en tête au 1er tour des législatives le 6 octobre courant  avec  un score de 46 % contre 16 % pour son challenger Vincent de Paul Mouidi.
 


Camille Boussoughou


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.