PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

Voyage en bateau Libreville / Port-gentil : les précisions de la CNNII

Voyage en bateau Libreville / Port-gentil : les précisions de la CNNII

 

 

La Compagnie nationale de navigation intérieure et internationale (CNNII) réagissant à un article de Gabonactu.com publié le 21 juin 2020 sous le titre : « La CNNII considère nulles les autorisations de circuler délivrées par le Ministère de l’Intérieur », a adressé un droit de réponse à la rédaction pour éclairer les usagers et l’opinion sur les procédures en cours au sein de cette société d’Etat concernant les voyages en ce moment de pandémie du Coronavirus.

 

Voici les explications de la CNNII :

D’entrée de jeu, nous nous devons de rappeler que le gouvernement, le 20 mars 2020,  dans le cadre de  la lutte contre la propagation de la pandémie Covid-19, a interdit jusqu’à nouvel ordre et ce, sur l’ensemble du territoire national, le transport de passagers par vols intérieurs, transports routiers, ferroviaires ainsi que maritimes, lagunaires et  fluviaux .

 

Dans le secteur maritime, seuls les navires de transport de marchandises ont été autorisés à poursuivre leurs activités.


 

La CNNII, Société d’Etat,  exploitant des navires de type LCT mixte de fret et de passagers, à l’instar des opérateurs de transport rapide, avait interrompu le service de transport de passagers ne réduisant ses activités qu’à l’acheminement des marchandises nécessaires à l’approvisionnement de la ville de Port-Gentil. Toutefois, sur présentation d’une autorisation spéciale de voyage dûment délivrée par les Ministres en charge de l’Intérieur et de la Défense des personnes sont autorisées à voyager par notre Compagnie pour les besoins suivants :

 

  • urgence médicale ou évacuation sanitaire ;
  • transport de dépouilles mortelles ;
  • personnels des services essentiels.

 

Il y a lieu de noter que l’autorisation spéciale de déplacement est différente d’une autorisation  d’embarquer  à  bord des navires de  la CNNII, en  ce qu’elle  autorise le

détenteur de ce document à emprunter tout mode de transport lui permettant de rallier son lieu de destination, et non exclusivement les navires de la CNNII.

 

Dans le contexte de la crise sanitaire actuelle,  le LCT CASSANGA, seul navire actuellement affrété par la  CNNII et autorisé à transporter les passagers, effectue trois rotations par semaine. En respect des mesures de distanciation sociale, la CNNII a réduit sa capacité d’accueil de deux-cent cinquante (250) places à quatre-vingt (80) alors que la compagnie reçoit à fréquence journalière une trentaine d’autorisations spéciales de déplacement avec une moyenne de deux (02) personnes par autorisation. Toutes choses qui ont obligé la Compagnie à mettre en place une procédure interne permettant la régulation des embarquements des personnes désireuses de se rendre dans l’une des villes, Libreville ou Port-Gentil, par le moyen de son navire.

 

De ce fait, étant une opération exceptionnelle en ce temps d’interdiction de transport de passagers, il est normal que la CNNII, en sus de l’autorisation spéciale, requière la production d’éléments nécessaires au complet référencement des clients en vue d’une bonne programmation des voyageurs et d’une réponse adéquate à un éventuel audit de l’Administration sur ce sujet. Il s’agit notamment :

 

  • d’une demande manuscrite spécifiant la période de voyage sollicitée ;
  • d’une pièce d’identité pour la conformité de l’identité du détenteur de l’autorisation spéciale à celle du voyageur ;
  • d’une copie du document ayant permis la délivrance de l’autorisation spéciale (acte de décès, certificat médical, ordre de mission…).

 

Dans un délai de trois (03) jours après le dépôt du dossier, et tenant compte de la période de voyage arrêtée sur l’autorisation, le client est programmé et appelé pour s’acquitter des frais de transport.

 

En somme, n’est éligible à embarquer à bord de son navire qu’un détenteur d’autorisation spéciale de voyager dûment délivrée par les autorités habilitées.

 

Outre les contrôles de police et documentaires usuels, lors de l’embarquement, les passagers font l’objet d’un contrôle de température par thermo flash par le service médical de la Marine Marchande.

 

La CNNII réitère sa clientèle de son engagement à assurer sa mission de service public de transporteur maritime, fluvial et lagunaire de référence.

 

La CNNII, l’Armement National.

La Direction 

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort