Théodore Zué Nguéma est mort à Mongomo à 48 ans

L’ancien international gabonais du National Azingo, Theodore Zue Nguema, a succombé à une crise en début de soirée à l’hôpital de Mengomo en Guinée Equatoriale, malgré l’intervention des médecins.

Selon une source familiale, la légende du football gabonais est décédé suite à un malaise jeudi matin à Mengomo en Guinée Equatoriale, il a rendu l’âme en soirée malgré l’intervention des médecins.


Né le 9 novembre 1973 à Libreville, Théo était le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe nationale du Gabon, le National Azingo, jusqu’à ce jour, avec 31 réalisations. Après une brillante carrière sur les terrains, il avait embrassé la carrière d’entraineur et de formateur en Guinée Equatoriale.

C’est en 1990 qu’il débute sa carrière de football à Santé Sports d’Oyem. Doué et très talentueux il va se faire vite repérer par les dirigeants de l’USM de Libreville où il évoluera de 1991–1996 puis de 1996 à 1997 à Mbilinga FC.

Ayant des capacités à faire valoir surtout avec son pieds gauche, l’artiste va s’exporter de 1997à 1998 à SCO Angers en France, puis de 1998 à 1999 à ES Zarzis en Tunisie et Sporting Braga au Portugal de 1999 à 2001.

Au terme d’une carrière à l’étranger, Théo reviendra au pays et évoluera tour à tour au FC Canon 105 de 2002 à 2003 pour terminer de 2004 à 2007 à Téléstar FC.

Trois fois vainqueurs de la coupe du Gabon en 1991, 1997 et 2006, une fois champion du Gabon en 1996, Théodore Zuè Nguéma a été aussi vainqueur de la Coupe de l’UNIFFAC en 2004.

Au moment de son décès, Théo était fondateur d’un centre de formation et d’un club de D1, Futuro Kings FC, à Mengomo en Guinée Equatoriale. Adieu l’artiste !

Source : Gabonallsport.com


2 thoughts on “Théodore Zué Nguéma est mort à Mongomo à 48 ans

  1. Repose en paix Théo. Merci l’artiste, pour ces moments inoubliables. Gabon vs Ghana de Abebi pelé, Gabon vs Afrique du Sud de Marc Fish. Deux matchs de légende au stade ominisport Président BONGO. Tu as fait vibrer le shaba et la nation entière. Merci !

  2. Zué « National » !
    Ce sobriquet que tu portais avec charme, Théo, résonne encore à mes oreilles lorsque nous célébrions avec délectation tes exploits sur le terrain. Ton pied gauche magique nous a comblés du bonheur, nous, la Nation entière !
    C’est pourquoi tu fus bel et bien Zué NATIONAL !
    Pour nos dix gracieuses années au Gabon, nos dix ans de férus des sports, ma famille et moi-même, nous te pleurons,Théodore Zué Nguéma.
    Va , Théo, dans la paix divine à la maison du Père céleste !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.