PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE
PUBLICITÉS A LA UNE

tentatives enlèvements : Dieudonné Minlama demande l’ouverture d’une enquête judiciaire

tentatives enlèvements : Dieudonné Minlama demande l’ouverture d’une enquête judiciaire

Dieudonné Minlama Mintogo,  Président d’Ensemble Pour la République et ancien candidat à l’élection présidentielle de 2016, a exigé l’ouverture d’une enquête judiciaire dans l’immédiat, avec la mobilisation de toutes les ressources humaines, matérielles et financières nécessaires, afin que tous les exécutants, les commanditaires et/ou instigateurs de cette vaste opération macabre soient dénichés, traqués et jugés avec la plus grande fermeté.

Le président d’Ensemble Pour la République soutient que depuis quelques jours nous assistons, avec tristesse et désolation, à une vague (…) de tentatives et d’enlèvements de nos enfants“.

“Cette situation, non seulement crée un climat généralisé de psychose au sein de la population mais en plus, elle amène celle-ci à appliquer la justice populaire avec des grands risques de dérapages”, a-t-il regretté.

Je condamne avec vigueur et fermeté ces actes tristes, ignobles et funestes; des pratiques étrangères et inconnues de nos us et coutumes“, a vociféré ce leader politique dont les actions politiques visent notamment l’amélioration des conditions de vie des jeunes.

Tout en appelant les populations à rester vigilantes, “je demande au gouvernement de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer la sécurité des nos enfants et celle de tous ceux qui habitent et vivent dans notre pays“, a-t-il conseillé.

Le Gabon est gagné par une psychose suite à un flots d’informations savamment distillées dans la population annonçant le kidnapping de plusieurs enfants dans plusieurs quartiers de la capitale.

Le feu qui couvait depuis près d’un mois a explosé ce vendredi à Libreville. Un gabonais a été brûlé vif et un autre gravement blessé et admis en soins intensifs à Libreville, a annoncé tard dans la nuit de vendredi à samedi le ministre de l’Intérieur, Lambert Noël Matha.

Stanislas Mba Ngoua, “qui a eu le malheur d’être au mauvais endroit et au mauvais moment », a été brûlé, a déploré le ministre.

La seconde victime est Patrick Eyeghe. Grièvement blessé, « se trouve actuellement au Centre Hospitalier Universitaire de Libreville », a affirmé le ministre.

Dieudonné Minlama Mintogo est le premier leader politique à condamner ces violences qui ont également occasionné d’importants dégâts matériels.

Antoine Relaxe

Suivez nous et Aimez nos pages

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

RSS
Follow by Email
pendik escort kartal escort çekmeköy escort escort mersin konya escort mersin escort erotik film izle türkçe altyazılı porno lezbiyen porno sex hikaye mersin escort bodrum escort mersin bayan escort