Tentative de « putsch » au barreau du Gabon  

D’après plusieurs documents confidentiels obtenus par la rédaction de Gabonactu.com plusieurs avocats s’activeraient à déposer l’actuel bâtonnier du conseil de l’ordre des avocats du Gabon, Me Raymond Obame Sima ou à défaut créer une scission au sein du barreau.

Ce coup tordu serait préparé par l’ancien bâtonnier, Me Justin Taty qui serait en relation avec Me Akumbu Moluna, un autre ancien bâtonnier. Les deux cités sont considérés par la corporation comme les vétérans du barreau du Gabon.

Dans une note d’informations adressée à certains avocats par courrier électronique, Me Justin Taty invite ses confrères à faire l’inventaire des méfaits et cas de violation flagrante de la déontologie et d’atteinte à « l’honorabilité de notre profession » de la part de l’équipe aux commandes au barreau du Gabon. Toutes les preuves collectées doivent être brandies devant la presse lors d’une conférence de presse dont la date n’est pas encore connue.

« La présente directive vous est adressée, afin que nous puissions mieux préparer la conférence de presse qui se conclura par la scission de notre Barreau », averti les signataires qui concluent « vos biens aimés et aînés confrères ».

Selon plusieurs sources, les avocats se seraient retrouvés le 27 février dernier au restaurant Lokua à Glass pour planifier la tenue de cette conférence de presse. Plusieurs correspondances se sont succédées après la rencontre du restaurant Lokua.

Elu le 6 janvier dernier seulement en pleine grève des magistrats déclenchée depuis le 19 décembre 2022, l’actuel bâtonnier dénonce une tentative de « subversion ». En français facile une tentative de coup d’Etat dont le cerveau serait d’anciens bâtonniers.

« Monsieur le Bâtonnier Justin Taty sera donc auditionné par Ie Conseil de l’Ordre sur cette tentative de scission », a annoncé pour sa part le bâtonnier contesté dans un message collectif aux avocats.

Pour rappel, lors de son élection le 6 janvier dernier, Me Raymond Obame Sima a obtenu 68 voix contre 45 voix pour son challenger Me Chambrier Omanga et 10 voix pour Me Homa Moussavou.

Me Raymond Obame Sima a succédé à Me Lubin Ntountoume qui a lui aussi fait face à une véritable guérilla.

Camille Boussoughou

One thought on “Tentative de « putsch » au barreau du Gabon  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Notice: Undefined index: sfsi_mastodonIcon_order in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 175

Notice: Undefined index: sfsi_mastodon_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 268

Notice: Undefined index: sfsi_snapchat_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 277

Notice: Undefined index: sfsi_reddit_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 274

Notice: Undefined index: sfsi_fbmessenger_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 271

Notice: Undefined index: sfsi_tiktok_display in /var/www/clients/client0/web1/web/wp-content/plugins/ultimate-social-media-icons/libs/controllers/sfsi_frontpopUp.php on line 265
error

Vous aimez l'article? Merci de le partager.